UNSERI SCHUEL

ABCM Zweisprachigkeit

79, route d'Ohlungen
67590 Schweighouse-sur-Moder
Tél. :  03 88 72 68 88
 09 72 13 30 81
  contactez-nous

Archives presse

Extrait des Dernières Nouvelles d'Alsace, daté du Vendredi 23 octobre 2009

Un arbre est planté

Le ginkgo biloba est le dernier survivant d'une famille d'arbres disparus, les ginkgoacées. Il est donc un fossile vivant de 150 millions d'années. Il a été découvert en 1690 au Japon par le botaniste allemand Engelberg Kaempfer. Originaire d'Extrême-Orient, du sud-est de la Chine où les moines bouddhistes le vénéraient, cet arbre est considéré comme protecteur contre le feu, c'est pourquoi on le trouve près des pagodes, dans les jardins impériaux en Chine et dans les bois sacrés des temples. La feuille de Ginkgo est le symbole de la ville de Tokyo.

A partir d'aujourd'hui, on pourra également le trouver à Schweighouse derrière l'école bilingue ABCM «Unseri Schuel» grâce aux époux Martine et René Kobus qui ont eu la gentillesse de l'offrir à la commune. En présence du maire Marcel Schmitt, des adjoints Nicole Halter et Richard Barth, des conseillers Patrick Logel et Guy Heilig, de monsieur et madame Kobus, des professeurs et des élèves de l'école ABCM, la plantation a eu lieu avec l'appui technique des agents de la Ville. L'arbre, âgé de 15 ans, pourra atteindre une hauteur de 30 à 40 mètres et sa vie pourra être extrêmement longue car certains spécimens ont plus de 1 000 ans.

L'arbre, [...]est également l'arbre fétiche de la ville de Weimar, en Allemagne, dans laquelle Goethe résida. Ce dernier s'en inspira pour l'écriture d'un poème en allemand que Suzanne Heintz, directrice de l'école, a lu aux enfants et que le maire a lu en français. Il a demandé aux enfants de « prendre soin de cet arbre, de l'aimer, de le respecter afin qu'il puisse «Prendre racine dans la terre de Schweighouse pour 1000 ans au moins».


Extrait des Dernières Nouvelles d'Alsace, daté du Mercredi 01 juillet 2009

Fête de fin d'année

Samedi dernier, la traditionnelle fête de fin d'année de l'école ABCM Zweisprachigkeit de Schweighouse-sur-Moder a connu comme de coutume un véritable succès.

Cette journée conviviale et récréative a été rythmée par les représentations des enfants. [...] Comme à chaque fois, l'ensemble des spectacles s'est articulé autour d'un thème, après les indiens, le cirque, l'Afrique ou le Monde, cette année ce sont les bêtes qui ont servi de fil rouge.

Les classes de maternelles ont d'abord interprété des chansons composées spécialement pour eux sur le thème des « petites bêtes » par Serge Rieger, puis les classes élémentaires, ont, avec la même fougue et le même enthousiasme, interprété danses et chansons ayant pour sujet les « grosses bêtes ». Que ce soit en français, en allemand ou en alsacien, lion et éléphant, crocodile ou gorille, tous ces animaux ont été prétexte à mimes, déguisements et chorégraphies pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs.

Après ces moments d'évasion et de dépaysement, la fête s'est poursuivie par une kermesse animée autant par les enseignants que les parents. Une dizaine de stands de jeu allant de la course en sac au parcours de cricket en passant par divers jeux d'adresse ont ravi et diverti les enfants.


Extrait des Dernières Nouvelles d'Alsace, daté du Dimanche 12 juillet 2009

Plongée dans la Préhistoire

Souhaitant clore l'année scolaire par une ultime sortie, les élèves de CE2 et leur enseignante Josiane Moog de l'école bilingue ABCM de Schweighouse se sont plongé dans le néolithique en se rendant à la maison de l'archéologie de Niederbronn.

Les élèves ont pu [...], grâce à différents ateliers théoriques ou pratiques mieux comprendre la vie des hommes préhistoriques, qu'ils avaient au préalable étudiés en classe au cours de l'année écoulée. La matinée s'est déroulée à l'Expéridrome où l'animateur Jean-Claude Gérold leur a fait visiter la maison néolithique[...]. Mur en torchis, toits en roseaux n'ont plus de secret pour les enfants.

La partie pratique a eu un franc succès. Tenter d'allumer un feu en s'aidant des seuls outils des hommes préhistoriques a permis aux enfants de mieux appréhender les difficultés de nos ancêtres. De même polir des pierres pour façonner des armes, des outils et ensuite couper de l'herbe avec des couteaux en silex les a véritablement ramené quelques milliers d'années en arrière. Enfin une expérience de chasse avec lancé de sagaies au propulseur a admirablement complété cette expérience enrichissante et passionnante.

Après le pique-nique et des jeux dans la forêt, l'après-midi a passé très vite avec la visite du musée et un atelier de poterie. Avec un peu de terre glaise et avec pour modèle les objets découverts lors de leur visite, chacun a pu se laisser aller à son talent d'artiste. [...]